Après l’obtention des Master Degrees en chant dans le Conservatoire de San Francisco, le Herberger School of Music et l’Université d’Arizona, la soprano américaine Anne-Kathryn Olsen réside en Europe depuis 2012. Elle est régulièrement invitée à se produire dans les plus importants festivals et salles de concerts (dont le Konzerthaus de Vienne, Festival d’Utrecht, Actus Tragicus, St. Petersburg Early Music Foundation, Gewandhaus de Leipzig, Concertgebouw d’Amsterdam, Festival de Saintes…) sous la direction de grands chefs de la musique baroque, tels que Ton Koopman et l’Amsterdam Baroque Soloists ou encore Václav Luks et le Collegium 1704, avec le Thomanerchor und Gewandhaus Orchester, Gli Angeli Genève, la Camerata Lipsiensis,  la Vokalakademie de Berlin, l’American Bach Soloists, ainsi que dans les répertoires plus anciens, en tant que membre des renommées ensembles internationaux Mala Punica (Pedro Memelsdorff) et Graindelavoix (Björn Schmelzer). A l’opéra, elle tient les rôles de Cléopâtre dans Giulio Cesare, Olberto dans Alcina et Lucy dans The Telephone. Sa vocalité riche et versatile, ainsi que sa curiosité et sa passion pour la musique, la mènent à collaborer dans des projets allant des musiques du trecento italien jusqu’aux chants anciens des Appalaches, en passant par J. S. Bach, les musiques de tradition méditerranéennes, les répertoires contemporains - avec la prochaine création de la compositrice Jane Dickson à La Monnaie de Bruxelles, et la transmission pédagogique dans le cadre de masterclass à la Fondation Royaumont. En 2019 Anne-Kathryn Olsen se produira en Allemagne, France, Belgique, Pologne, Portugal, République Cheque, Russie et aux Etats-Unis.